L'Arche d'Eternité

Secourir les animaux de tout pays, donner un foyer dans lequel ils vivront heureux pendant de longues années
Association Loi 1901 enregistrée sous le n° W932002744.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQGalerie
Pour plus d'informations sur un chien, cliquez sur sa photo !

CONTACT ADOPTIONS : 07.50.34.33.79 / 06.73.13.17.91 / 06.15.16.18.05 - CONTACT FAMILLES D'ACCUEIL : 07.89.21.54.48

Pour plus d'informations sur un chien, cliquez sur sa photo !

CONTACT ADOPTIONS : 07.50.34.33.79 / 06.73.13.17.91 / 06.15.16.18.05 - CONTACT FAMILLES D'ACCUEIL : 07.89.21.54.48
Pour plus d'informations sur un chien, cliquez sur sa photo !

CONTACT ADOPTIONS : 07.50.34.33.79 / 06.73.13.17.91 / 06.15.16.18.05 - CONTACT FAMILLES D'ACCUEIL : 07.89.21.54.48
Pour plus d'informations sur un chien, cliquez sur sa photo !

Partagez | 
 

 MEMOIRE DES ADOPTIONS - PARLEZ NOUS DE L'ARRIVEE DE VOTRE LOULOU CHEZ VOUS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mamounette
Admin
Admin


Nombre de messages : 52768

MessageSujet: Re: MEMOIRE DES ADOPTIONS - PARLEZ NOUS DE L'ARRIVEE DE VOTRE LOULOU CHEZ VOUS   Dim 30 Juil 2017 - 10:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Tilga à Sarrebourg
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne vous ai pas raconté l'histoire de Tilga, elle est arrivée de Roumaine de Iasi exactement, je devais prendre la petite en famille d'accueil.

Lorsqu'elle est partie de Roumanie elle était très malade, une bronchite et dénutrie, car elle avait tellement peur des autres au refuge qu'elle ne mangeait presque rien.

elle est arrivée en camion, deux jours de voyage, le stress et la fatigue ont fait qu'elle a décompresser et est arrivée avec une très grosse pneumonie. Je l'ai emmenée chez mon vétérinaire, à l'auscultation il était très pessimiste, seul la radio nous a donné quelques espoirs.

miraculeusement au bout de 15 jours de traitement, la petite était sauvée.

Tilga est arrivée traumatisée, elle a été jetée chiot dans une poubelle un jour de pluie, il nous a fallu énormément de patience et d'amour pour l'apprivoiser, elle ne se laissait pas caresser.

pour l'amadouer je suis envoyais des gâteaux près d'elle et de plus en plus près de moi, il a fallu des mois et des mois, avant qu'elle n'accepte de le prendre directement de notre main, encore aujourd'hui des fois elle refuse. Les caresses, il ne fallait même pas y penser, c'était un petit animal blessé, mais il y avait tellement de frayeur dans son regard, tellement de peur de son nouvel environnement, que çà nous a donner la force de nous battre pour elle.

dehors les ruisseaux lui font très peur, là nous n'avons toujours pas réussie à la rassurer, Tilga est hyper active, donc si nous la laissons trop longtemps elle détruit.

son tableau de chasse :

couette
oreillers
coussins
matelas
téléphone portable
3 télécommandes
une appareil photo numérique
2 coussins de mon canapé
les chaussures je ne l'ai comptes pas
et tout plein de choses qu'elle aime détruit

donc si vous avez de la patience et beaucoup d'amour, je peux vous dire que tout le monde peut apprivoiser un animal sauvage.

Tilga est une chienne très câline maintenant et elle vient dormir avec moi quand je fais une sieste, posant sa tête sur le même coussin que moi. et çà c'est une belle récompense.

A tout ceux qui ont des doutes aujourd'hui, je peux vous dire que ce combat mérite d'être fait, car ensuite vous aurez la chienne la plus gentille, fidéle et reconnaissante et ce qu'elle vous donnera est mille fois plus fort que tout les efforts que vous faites aujourd'hui.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Thelma est arrivée il ya déjà 4 mois.Elle est arrivée à Roissy avec une semaine d'avance le hic c'est que je m'était arrangée avec mon travail pour le jour de son arrivée d'origine.Heureusement Nini et Vincent me l'ont gentiment gardée une semaine,encore merci.Ne conduisant pas pour des raisons de santé, des amis m'ont gentiment proposés de m'amener la chercher à Noisy.La veille du jour J, j'étais intenable.Et ma petite chienne parci et ma petite chienne par là...Nini m'a régulièrement donné nouvelles et photos(elle a dû sentir mon impatience)Une fois arrivée chez moi, elle s'est appropriée le canapé d'office.Elle refusait de manger quand on la regardait.Pour ses besoins, elle n'a rien fait sauf un petit pipi pendant 48h! Les sorties était Fort Boyard: elle avait peur des gens, des chiens et des pigeons.J'ai dû souvent la prendre dans mes bras pour traverser des groupes de personnes qui discutaient et qui donc nous empêchait de passer!Elle ne jouait pas, ne mangeait pas son os en peau de buffle mais savait-elle à quoi ça servait?Elle était terrorisée par mon copain.Dehors les gens me disait"pauvre petite chienne, elle a dû être battue..."Mes voisins profitaient qu'elle soit dans l'ascenseur donc coincée pour la caresser mais je voyait à ses yeux qu'elle était angoissée.Elle n'a jamais rien détruit chez moi ce qui m'inquiétait.Elle n'a qu'1 an et elle n'ose pas faire des bêtises, pauvre bébé! Ben oui avec mes autres chiens c'était destruction de chaussures, de matelas et même TROU dans le MUR! Première bêtise il y a 1 mois mais c'est pas bien grave, elle a arrachée l'étiquette de conseil de lavage de ma couette.Elle a essayée de faire ses dents sur la télécommande mais un NON! a suffit.Dehors, elle a voulu manger un vieux bout de pain boueux et là tirage de laisse et non! Maintenant, elle joue avec tous les chiens du quartier, court après les pigeons passe à coté des gens la queue bien droite, fait la fête et des bisous à mon copain, ainsi qu"aux propriétaire de chiens avec qui elle joue, mange son nonos de bon coeur et grogne après la minette si elle s'en approche.Quel culot! elle ne se gêne pas pour se faire les dents sur le griffoir en carton de ma pauvre minette qui la regarde faire d'un air de dire" rien à f*****! si ça te fait plaisir..." Elle n'accepte pas les caresses des autres personnes  mais petit à petit elle se rapproche d'elle même donc...PATIENCE. Je trouve qu'elle a fait d'énormes progrès en 4 mois et à nous alors! est-ce qu'on nous demande de progresser aussi vite pour corriger ce qui pose problêmes? Certes non!!!  JE SUIS GAGA de ma chienne et si c'était à refaire sans hésiter. La confiance avec un animal, ça se mérite et demande des effort car lui, il en fait mais quelle récompense!!! coeur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
OK, je me lance...
J'ai adopté roxy qui a 5 ans (mon avatar); Elle est arrivée à l'aeroport puis en voiture direction la maison. Tout en silence .

Un peu sonnée par le voyage, il lui a fallu 2 à 3 jours pour se remettre et appréhender son nouvel environnement.Pour la 1ère nuit, pas de pleurs, pas de bruits...

Puis elle a pris sa place, sur le tapis par terre devant le poêle à bois.Nous nous sommes observées pendant des mois avant de construire une relation solide . Il y a eu 3 tentatives de fugues avant de comprendre que la maison était "bonne".
Puis aidée d'un éducateur j'ai appris a "parler" chien, et a la mettre en confiance par la méthode positive (que des récompenses dès que le chien fait "bien")

Roxy n'a jamais détruit, est arrivée propre, sachant marcher en laisse.Elle avait une base d'éducation, je n'ai eu qu'a la conforter dans ce qu'elle connaissait et à l'aider a s'adapter à notre façon de vivre.
Et oui certains chiens ont fait un passage par la case "maison" en Roumanie avant d'être mis à la rue.

Aujourd'hui elle joue avec nous, mais apparement elle serait plus vieille que prévu (la difficulté d'estimer l'âge d'un chien adulte) et aurait connu une croissance avec un" accident" visible sur sa dentition...au moment de son abandon sans doute.

Elle garde une crainte des bruits de chantier, lieu ou elle a été trouvée, mais je travaille cela avec elle et ça s'améliore vite.

C'est une chienne qui est entrée dans nos vie et y restera. coeur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Notre petit limbo est arrivé à la maison en novembre 2009. J’ai eu la chance qu’il s’adapte relativement très vite à notre maison et qu’il y trouve ses repères sans trop de stress.
Je pense que le fait qu’il y ait vicky (notre petite malinoise) l’a certainement aidé puisqu’il ne s’est pas retrouvé seul dans cet univers inconnu pour lui.

Au fur et à mesure des jours passés en sa compagnie, j’ai pu me pencher un peu plus sur son comportement et commencer à travailler avec lui, tout en douceur et quelquefois avec un peu de fermeté sur certains points lorsqu’il le fallait.

Limbo avait une énorme appréhension dès qu’il commençait à manger sa gamelle, très craintif, se retournant sans arrêt de peur, en tremblant et quelquefois en grognant après vick dès qu’elle se rapprochait trop de lui, je pense qu’il craignait fortement de se faire attaquer pendant qu’il mangeait ce que je suppose à dû se produire avec ses congénères quelquefois, « l’esprit de survie et de compétition ». J’ai donc travaillé (et encore un peu aujourd’hui) tranquillement pour lui redonner confiance, au début il ne mangeait que lorsque j’étais assise à côté de lui et le rassurait, j’en profitais également pour le caresser ainsi que toucher en même temps les croquettes dans sa gamelle pour qu’il comprenne que je ne voulais pas lui prendre mais que j’étais en droit de le faire car c’était moi « la chef » au fur et à mesure j’ai commencé à bouger un peu plus à côté de lui tranquillement en vaquant à mes occupations mais dans la même pièce, je l’ai repris plusieurs fois car il grognait et faisait voir son plus beau sourire avec ses babines bien retroussées lorsque vick se rapprochait un peu trop à son goût en lui disant AH NON fermement, et dès qu’il faisait des progrès il était tout de suite récompensé et par la voix ou par un petit biscuit. Aujourd’hui grâce à ce travail de tous les jours, il se détend de plus en plus, ne grogne plus du tout et je peux ne plus être toujours avec lui dans la même pièce (même si je sais qu’il est toujours attentif).

Idem lorsque je passe l’aspirateur ou que je prends le balai (il était tétanisé), les mauvais souvenirs remontant à toute vitesse à la surface !!!! il était dans un tel état de stress, à faire pipi sous lui ou essayant de s’échapper à maintes reprises. J’ai donc commencé au fur et à mesure à nettoyer dans une autre pièce que lui mais pas très loin afin qu’il me voit malgré tout. A ces moments là, je suis détendu, je ne le regarde que d’un œil et je fais comme s’il n’était pas là, je chantonne et ne m’en occupe absolument pas, il a fallut du temps car ce n’est que depuis quinze jours qu’il y a de réel progrès et qu’il se rende compte que tout ce qui ressemble à un « bâton » ou fait du bruit n’est pas fait que pour faire du mal. Et là aussi, maintenant je le complimente en lui disant : oui c’est bien et je vois à son regard qu’il est beaucoup plus détendu et pas tétanisé comme au début. Ce sera long, mais ça vaut vraiment le coup de travailler sur la confiance mutuelle.

Un dernier point, ou je travaille beaucoup aussi, ce sont les mordillements. « Bonjour le nombre de bleu que j’ai eu sur les cuisses ou les mollets   » il a souvent ses crises pour jouer et il mordille fort, même avec certains de mes amis il n’hésite pas. Donc je lui apprends que ça peut faire mal, fermement, je lui dit  NON ou bien je fais « aie » d’un ton aigu pour qu’il se rende compte qu’il a fait mal et je lui demande se s’asseoir pour qu’il se calme un peu et aujourd’hui il y a de réel progrès de ce côté-là, on joue, mais quand je lui dit : « ça suffit, Non ou Aïe » et qu’il s’arrête tout de suite et bien idem, je le récompense parce qu’il s’est calmé quasi aussitôt que je lui ai demandé. Mais c’est pareil, il faut du temps, tout ne s’apprends pas du jour au lendemain et j’avoue que c’est un réel bonheur de travailler avec lui un peu tous les jours, par le jeu, les récompenses……

Limbo nous est tellement reconnaissant et fais du mieux pour nous rendre heureux, et moi je fais tout pour lui réapprendre que la vie peut-être belle, que les humains peuvent être gentil et bon. La confiance et le respect ça s’apprends tous les jours, et dans les deux sens, mais les résultats, même si c’est un peu long ou quelquefois décourageants « parce qu’on aimerait que ça aille plus vite », sont là malgré tout et c’est un véritable bonheur que de voir l’épanouissement et la sécurité qu’il peut ressentir, le bonheur, et la joie qu’il nous procure chaque jours, franchement ça vaut le coup de persister avec du temps et de l’amour on accomplie vraiment des MIRACLES…….  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Zia en
Roumanie dans les bras du fils de Mariana.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Zia chez Maduri lorsque je l'ai vue la première fois, elle n'arrêtait pas de grogner sur Aïko.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Zia à son arrivée à la maison:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




La maman de zia, Lisa, était une chienne errante d’un quartier de Iasi où Mariana avait son bureau. Mariana donnait chaque 2 jour des croquettes à la dame qui s’occupait des chiens de ce quartier et un jour lorsqu’ils sont allés pour amener Lisa chez le vétérinaire pour la stérilisation, elle s’est sauvée. Elle est revenue des semaines plus tard avec 9 petits chiots. Elle a été mise avec ses chiots chez une fa en Roumanie. La maman a été stérilisée, donc ce fut sa dernière portée. Plusieurs chiots sont morts empoisonnés par des voisins de la dame. Un policier leur lançait des cailloux par-dessus le portail et un jour qu’il n’était pas bien fermé, la fa a retrouvé le policier en train de donner des coups de pieds aux chiots.

Certains des frères et sœurs de zia ont été adoptés mais 2 sont morts empoissonnés et d’autres se sont échappé et n’ont jamais été retrouvé.

Voilà l’histoire de Zia avant qu’elle n’arrive au sein de notre famille, je savais que 2 chiots avaient été empoisonnés par des voisins mais je ne me doutais pas que Zia avait été battue. La fa en a parlé à Mariana bien plus tard, une fois que Zia était déjà chez nous.

Je ne m’attendais donc pas à accueillir un chiot craintif, je l’ai appris lorsqu’elle est arrivée chez Maduri (Orbes, Suisse), elle m’a dit qu’elle n’avait jamais vu une portée aussi craintive depuis qu’elle travaillait avec Mariana (1 autre de ses frère a également été adopté sur suisse).

Je ne l’avais pas encore dans mes bras que j’étais déjà découragée par tout mon entourage y compris les éducateurs canins qui m’ont bien fait comprendre que je m’étais lancée dans un truc de fou.. Bref j’avoue que ce n’était pas super rassurant, mais je n’allais tout de même pas l’abandonné après l’avoir tant attendue. J’ai donc pris mon courage à deux mains et je suis allée la chercher chez Maduri.

Effectivement il était très difficile de l’approcher dès qu’on s’approchait de trop près elle faisait un bon pour s’éloigner. Avec Aïko, à part qu’au début elle lui grognait dessus, ça c’est plutôt bien passé, lui la regardait genre : c’est quoi cette petite qui n’arrête pas de me grogner. Après plusieurs tentatives sans grand succès, j’ai laissé Maduri, avec qui elle avait passé la nuit, lui mettre un collier pour aller la promener. La promenade c’est bien passé, juste que Zia restait au bout de sa laisse enrouleur pour ne pas s’approcher de trop
près de moi.

A la maison, au début,  ce n’était pas super facile, elle se cachait souvent sous le canapé, par contre c’est vrai qu’elle nous suivait partout. Mais dès que nous voulions lui faire des câlins, hop sous le canapé. En gros la petite ne savait pas du tout ce qu’était un câlin. Les premières sorties, c’était vraiment la galère, il fallait l’attraper pour aller faire la promenade et sincèrement elle ne voulait pas trop comprendre au début que dehors était le moment ou elle devait faire ses besoins, donc des pipis et des cacas, j’en ai eu pas mal à la maison.

En balade à l’extérieur, elle avait peur de tout, des bruits, des gens, des vélos, des autres chiens, les rivières, les flaques etc.… Ca a été très long avant qu’elle s’acclimate à toutes ces nouveautés et encore s’acclimater est un très grand mot car aujourd’hui elle a encore peur de certaines choses. Les hommes, elle s’en méfie toujours autant, surtout lorsqu’elle est dans un lieu clôt. Les vélos lorsqu’ils sont à distance, il n’y a plus aucun problème, les flaques elle commence à mettre ses pattes dedans…En balade aujourd’hui elle est lâchée mais lorsqu’il y a du bruit, elle est tout de suite sur ses gardes. Elle inspecte tout, on sent qu’il reste de la peur en elle. Pour moi Zia a fait d’énormes progrès, mais il lui arrive à certains moment de régresser. Il m’est arrivé d’attendre plus d’une heure avant que Mademoiselle revienne au pied car elle avait eu peur d’un bruit, d’une clôture électrique à mouton où elle s’était prise du jus, ou encore pour des raisons que je ne sais pas. A des moments elle me regarde avec des yeux de pure crainte, comme si elle ne me connaissait pas, alors que d’habitude elle sait qu’elle peut me faire confiance. Alors oui c’est vrai, c’est des fois pas facile, il faut de la patience et ne surtout pas crier, même si on bouillonne de l’intérieure, il faut qu’elle me sente sereine pour qu’enfin elle revienne vers moi. Bon ces moments sont relativement rares, je dirai 1 fois tous les 3 mois, mais ils existent et c’est ce qui fait que je l’aime parce que tout simplement c’est ma petite Zia avec le bon comme le mauvais.

A la maison elle m’en a fait des destructions, elle m’a bouffé 5 jeux de ds de ma fille, des chaussures, des meubles, des prises, arraché la tapisserie et j’en passe… J’avoue que depuis un moment les destructions finissent par disparaitre, mais au début ce n’était pas facile facile.

Maintenant en balades dans les jours ou ça va bien (on va dire 360 jours sur 365jours lol), Zia est formidable. Elle saute comme un cabri, cours comme une folle vers les chiens, gros comme petits, pour aller s’amuser, elle monte et descend les falaises comme si elle était un chamois. Je la laisse souvent gérer toute seule ses balades, elle connait bien les endroits où on va, donc elle nous rejoins toujours, j’essaie de ne plus m’inquiété et il est vrai que maintenant que je la rappel moins elle nous rejoint, Aïko et moi, assez
rapidement. Par moment elle a besoin d’explorer par elle-même et par moment elle reste collée à Aïko ou moi. Bref c’est un peu au jour le jour avec la miss.

Il lui arrive d’aboyer sur les gens du parc, surtout si ceux-ci ne baladent pas un toutou, il me semble qu’elle doit se demander ce qu’ils font dans le parc tout seul..ahahahah, mais elle aboie seulement et encore pas toujours et ensuite elle passe son chemin. Jamais elle n’a été réellement agressive et jamais elle a mordu. La seule chose qui lui arrive de faire, c’est de mordiller les papattes de ses copains pour les appeler au jeu.

Lors des repas, Zia reste encore très spéciale, elle ne mangera pas si une autre personne qu’Aïla ou moi est présente dans la maison. Souvent elle me regarde avant de manger comme pour me dire : est-ce que tu peux stp partir pour que je puisse manger tranquillement.

Voilà un peu le comportement de ma petite louloute, mais elle est aussi la reine des léchouilles et la reine des câlinoux, elle adore se faire gratter le ventre et elle adore venir nous réveiller le matin. Elle a se regard de gratitude lorsqu’elle me regarde. Je ne regrette en rien son adoption, si c’était à refaire, je referai pareil.

Je pense qu’avec beaucoup d’amour, de patience et de volonté, on peux arriver à tout faire pour ces petits loulous, il suffit juste de ne pas jeter l’éponge devant le premier obstacle et savoir qu’un chien qui a vécu des choses difficile dans son passé n’est pas un chien qui sort d’un paquet cadeaux, il risque effectivement d’y avoir quelques petits dérapages au départ mais après c’est
que du bonheur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Passy est arrivée  dans notre famille debut juillet 2009 après un très long voyage en avion et en train
nous l'attendions avec impatience notre Passy. J'étais très émue à son arrivée
dès le début c'est une chienne qui s'est montrée très douce et qui s'est vite adaptée  à la maison et à l'environnement familial (jeunes enfants, famille de passage...)
nous n'avons pas eu de  difficultés avec passy, elle était propre, pas destructrice, marche en laisse, elle adore les ballades en voiture
la seule crainte du début était l'entente avec nos 5 chats, elle avait tendance à les courser.
Avec de la patience et les conseils d'Anina , tout se passe bien maintenant, elle cohabite très bien avec ses nouveaux compagnons. chacun respecte l'espace de l'autre.
elle se montre encore mefiante à l'égard de la gente masculine qu'elle ne connait pas: elle grogne peut etre a-t-elle été battue? (nous travaillons ça ) nous savons qui lui faudra du temps pour oublier ses moments difficiles.
En tout cas,elle nous apporte beaucoup  et nous de même. c'est un échange mutuel permanent
C'est que du bonheur
voici mon court témoignage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je me suis quand même décidée à parler de mes deux adoptions sous contrat l'Arche d'Éternité.

RYJULIA, devenue JULIA : le conte de fée d'une petite renarde moldave.
JULIA est une petite croisée berger, qui appartenait au refuge de Tina en Moldavie.
Les chiens de ce refuge ont bénéficié de parrainages alimentaires pour les aider à survivre dans des conditions difficiles.
Depuis mai 2009, je parrainais JULIA, c'est mon fils Antonin 11 ans qui l'avait choisi et je suivais son évolution au fil des photos et des commentaires mis sur son post.
JULIA faisait parti du quatrième et dernier convoi, pour venir en Roumanie, dans le refuge de Lénuta.
J'ai attendu une partie de la nuit du vendredi 12 au samedi 13 juin 2009, pour avoir des nouvelles, et quand le post est tombé comme quoi le camion venait de franchir la frontière, j'ai éclaté en sanglots devant mon ordinateur.
JULIA souffrait de démodécie, elle avait des posts sur plusieurs forums, mais personne pour une adoption.
L'hiver assez rude en Roumanie arrivait à grand pas et l'association a décidé de lui chercher une famille d'accueil, car sans poil dans le froid glacial, c'était la mort assurée.
Après plusieurs diffusions infructueuses pour trouver une famille d'accueil, et après avoir suivi pas à pas l'enfer que cette petite a connu, il était tout à fait normal, que je la prenne en accueil chez moi, pour la soigner et lui faire oublier cette vie de massacre en Moldavie et les mauvaises conditions de vie dans les refuges roumains.
En attendant sa venue en France, Lénuta lui avait mis un manteau pour essayer de la protéger du froid.
Comment ne pas craquer en voyant ce petit bout de chien déjà bien atteint par la démodécie, elle n'avait plus de poils sur les pattes et devait porter un manteau pour la protéger du froid roumain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Donc, après un conseil de famille animé, mais pas houleux, la tribu du marais avait  décidé de prendre une ex moldave en famille d'accueil et JULIA correspondait aux critères que je demandais pour une meilleur intégration avec toute ma meute. Il fallait une femelle de petite taille, sociable avec les chiens, les chats, les humains.....

Début novembre 2009, par une belle nuit étoilée, après quelques heures en avion et 8 heures en voiture, JULIA a rejoint la tribu du marais.
Avant de l'intégrer à la meute, elle est passée par le chenil d'isolement, le temps d'avoir le rendez vous chez le véto et être sur qu'il s'agisse bien d'une gâle démodécique et non sarcoptique (la contagieuse).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après le  diagnostic du véto qui a confirmé une gâle démodécique, nous avons commencé le traitement :  des antibiotiques, une pipette d'advocate, des vitamines et un shéma de bains bien précis (un bain d'ectodex tous les 5 jours, avec 2 bains de douxo chlorexidine entre les 2 ectodex).
Une semaine après sa venue en France, JULIA est venue vivre dans la maison avec toute la meute.

Je dois vous avouer que j'ai du tomber sur l'exception qui confirme la  règle, ou sur une perle rare.
JULIA était propre dès le début, elle savait marcher en laisse, obéissait à son nom et vivait au milieu de mes autres animaux, sans rien dire.
J'avais l'impression de toujours l'avoir eu dans la maison avec nous.
Même pour ses soins pourtant contraignants et pour les visites vétérinaires, elle n'a jamais rien dit, n'a jamais montré les dents ni grogné. Au début, nous ne savions même pas si elle pouvait aboyer  
J'ai honte de le dire, mais elle est mieux éduquée que mes chiens ; alors qu'elle vivait pourtant dans des conditions précaires, dans les refuges molave et roumain.

Lorsque j'ai parlé de mettre  des annonces pour faire adopter JULIA  (je tâtais un peu le terrain),  j'ai cru que toute la famille allait me lyncher.
Donc JULIA a été adoptée (de son côté à elle, c'était déjà fait) par la tribu du marais.

Trois mois après son arrivée en France, Julia a retrouvé tous ses poils et avec 2 grattages de peau successifs à un mois d'intervalle sans trouver de démodex, le véto a arrêté le traitement.

Voici la nouvelle petite princesse JULIA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
j avais vu son poste en urgence de fa sur le poste sur rescue. j a i réfléchi pas longtemps, comme d habitude, car on aime animaux on réfléchi pas trop, on en récupère tant q u on peux, moi j en fait parti, même si ca ne plait pas a certaine personne je m en fou, je suis pas la pour eux pour les chien en danger et ma porte SERA toujours ouvert pour eux et les blabla des autres,  
alors je vais vous présenter jack petit chien roumain de 10kg qu j ai en fa, il est entrée dans ma vie de le 2janvier.
2super personne ont eu la gentillesse de faire un détour, merci encore!!!!!!!!!
il est arrive le soir, il étais un chétif, il se demander ou il allait atterrir encore!!!!! avec tous ces chiens(oulalala famille de dingo)
on a fait bien connaissance, c est un loulou qui adore le calinou.....
il la le marquage de territoire trop facile, grrrr un de ces défaut.
après quelques jour passe je le lâche un peu dans le parc, il cour s amuse avec chance les 2là font la pair.
comme j ai dit a mamounette avant qu il arrive que avec chance jack va se décoince c est OBLIGER.....
c est un chien qui comprend vite, mais alors question mâle c est pas ca. un vrai bagarreur,
il se cartonne avec un petit chien d une amie,
mas voila un jour partira se faire adopter et enfin jack a trouver SA famille, ils en sont content, il m apelle tous les jours pour des nouvelles.
et donc jack partira demain vers 12h30.
je serai très très triste, c est comme ca.
alors bonne route a toi jack prend soin de tes nouveaux copains
place au photo que j ai pu prendre pdt ces 2mois
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la dernier en dates
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour Mamounette, (et bonjour tout le monde!)

MILA est arrivée chez nous depuis 4 mois déjà, le temps passe tellement vite - désolée de n'avoir pas donné de nouvelles plus tôt.

Alors, un topo complet sur la petite miss! D'abord, elle va bien, elle est en pleine forme, elle a bien grandi, mais pas beaucoup grossi - pourtant, je vous garantis qu'elle mange bien (sa gamelle, celle du chat, celle de Buffy si elle peut! d'ailleurs, elle mange toujours dans les gamelles des autres avant de manger la sienne, la petite maligne!)
C'est une petite chienne très, très câline, elle adore les caresses, les câlins, les papouilles, elle en réclame tout le temps. Quand on veut la calmer, il suffit de lui gratouiller le ventre et elle ne bouge plus!
Elle est toujours aussi 'pot-de-colle', on ne fait pas un pas dans la maison ni dans le jardin sans l'avoir dans nos pattes.
Elle est toujours très joueuse, elle joue pendant des heures avec mon fils, avec mon berger allemand, avant de s'écrouler comme un bébé dans son panier pour une grande sieste!

Depuis son arrivée, elle a fait pas mal de bêtises, mais aussi beaucoup de progrès. Un petit résumé pour les gens qui craquent sur une jolie bouille en photo sans penser à ce qu'adopter un chiot implique :
Elle est arrivée chez nous début février, elle est complètement propre dans la journée lorsque nous sommes absents depuis environ 3 semaines - pendant 3 mois, nous avons nettoyé en rentrant du boulot tous les soirs des pipis, des cacas, un peu partout.  Nous avons du interdire le canapé : elle faisait ses besoins (pipis + cacas) dessus tous les jours (un canapé en tissu genre velours, une horreur à nettoyer).
Sachant qu'elle a été propre la nuit très vite, nous avions le sentiment qu'elle se 'vengeait' de notre absence de cette manière. Il lui a fallu ces 3 mois peut-être pour réaliser que nous revenions toujours le soir, qu'elle n'était pas abandonnée.
Elle a rongé le pied & le dossier du fauteuil - même punition, le fauteuil est 'baché' dans la journée, et interdit de séjour même quand on est là!
Elle a déchiqueté nombre de vêtements, coussins, jouets de Matthias qui trainaient, rideaux, rouleaux de sopalin, paquets de kleenex, chaussons, lunettes, journaux, bref, tout ce qui passe à portée de son bec finit en confettis!!
Il faut se contraindre (encore aujourd'hui) à ne rien laisser trainer à sa portée - c'est une petite kleptomane qui pique tout ce qu'elle peut trouver, planque les objets sous son coussin ou sous celui de Buffy, pour mieux les grignoter quand on ne la voit pas!

C'est aussi une petite chienne très, mais alors très têtue, qui comprend très bien ce qu'on lui demande, mais n'est pas toujours décidée à obéir. Le 'MILA viens ici', c'est un peu quand elle veut, si elle veut. Elle nous teste constamment, comme un enfant - on a intérêt à rester fermes dans les ordres!
Il nous a fallu beaucoup de patience, et aussi beaucoup de fermeté, mais aujourd'hui elle maitrise le 'à ta place', 'non', 'assis', 'crache' (pratique quand elle ramasse une cochonnerie qu'elle commence à mâchonner) et presque le 'viens ici' et 'donne la patte'!! Une grande fifille!! Là, on travaille sur le 'laisse le chat' (en progrès, mais comme le chat commence à se rebiffer, ça nous aide).

Elle commence enfin à supporter un harnais sans être traumatisée, d'ici quelques semaines nous commencerons les sorties en laisse - pareil, il aura fallu 3 mois pour qu'elle s'apercoive que le harnais n'était pas un monstre, et qu'elle peut continuer à vivre normalement quand on lui met.
Jusqu'ici, elle n'est sortie que dans notre jardin, celui de mes parents ou de mes beaux-parents qui sont parfaitement clôturés.
Elle a aussi fait de gros progrès dans son comportement avec les autres animaux - elle a tendance à être un peu 'roquet', un peu agressive, et comme mon chat et mon berger allemand sont des crèmes, elles ne le remettent pas à sa place - donc on s'en charge, et là, ça va beaucoup mieux. Mais je pense que là aussi le temps à joué son rôle, elle a compris qu'ici elle était en sécurité et elle se sent rassurée (on voit qu'elle est moins craintive).

En ce moment (avec le retour des beaux jours), elle découvre le monde. Tous les matins, elle aime se poster dehors devant la porte, museau au soleil, les yeux à moitié fermés, elle ne bouge plus pendant au moins une demi-heure.
Elle a découvert les insectes : Il n'y a pas longtemps, elle m'a fait mourir de rire, elle est restée fascinée pendant un long moment par un bourdon. jamais vu un bourdon de sa vie la petite pépette! elle le suivait partout, elle se mettait debout sur ses pattes arrières pour mieux le voir butiner, ça l'a vraiment épatée.

Pour résumer, c'est un amour de petite chienne qui nous occupe beaucoup - en plus elle est super jolie, je l'adore, elle ne ressemble à rien, ses oreilles ne sont jamais dans la même position (elle a les oreilles en vrac, un coup en l'air, un coup en bas, une en l'air - une en bas et vice versa, elle est craquante!). Et puis elle est hyper charmeuse - si elle pouvait battre des cils comme dans les dessins animés, elle le ferait!

Bon, j'ai beaucoup parlé là - allez, place aux photos récentes. enfin, si j'arrive à les mettre!

Là tout de suite maintenant, c'est gros dodo...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les autres ont été prises hier, voilà ma crapouille :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'adore sa bouille sur celle-là :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Là, je donne la papatte :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'essaierai de donner des nouvelles plus régulièrement...
Bisous à tous, de toute la famille!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Alors voici l'histoire que je partage avec ma jolie Chichina.


J'ai vu Chichina sur le site d'une association, alors que je cherchais une femelle de petite taille, pas un chiot, mais plutôt ado ou jeune adulte. J'ai craqué sur son joli minois et ses yeux tristes. J'ai appelé, et on m'a expliqué que cette louloute, qui s'appelait Rita à l'époque, et alors âgée d'environ 6 mois, était adorable, avec les chiens les chats les humains petits et grands, mais par contre qu'elle sautait partout tout le temps, qu'elle était très énergique. On m'a dit qu'elle était née à La Réunion et qu'elle était en métropole depuis peu. Un peu avant ma visite, j'ai aussi appris qu'elle avait tendance à hurler à la mort quand elle restait seule. On m'a également dit qu'elle était propre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La photo qui m'a faite craquer !




Etant consciente du boulot que j'allais avoir, je suis allée la voir, et la visite s'est tout de suite transformée en adoption.


Je ramenée chez moi, accompagnée d'une amie, qui s'est d'ailleurs copieusement fait vomir dessus.


Chichina était très maigre, jaune, bourrée de vers tropicaux immenses, incroyablement stressée. Son petit coeur battait toujours tellement vite ! Elle tremblait comme une feuille au moindre courant d'air et dormait en boule très serrée.

La pauvre puce ne jouait pas, avait peur des pouic-pouic et passait tout son temps à dormir... Pendant disons trois semaines, un mois. Après, c'est devenu mon petit diable de tasmanie adoré, qui joue comme une folle avec tout ce qu'elle trouve, elle adore les pouic-pouic, les balles, les pommes de pin, enfin tout ce qui peut servir à jouer. Elle est presque toujours de bonne humeur et adore jouer avec moi et avec quiconque lui propose un jeu, chien, chat comme humain.


Chichina est arrivée à la maison sans aucune notion de propreté... Ce qui veut dire bien sûr, à moi les pipis et les crottes à nettoyer, trois, quatre, cinq fois par jour... Je ne parle pas des pipis d'émotion lors des retrouvailles,, même si c'était quand même corvée de nettoyage, et attention à ne pas laisser le sac à main ou autre dans les parages sous peine d'arrosage immédiat.

Dans le même registre, très appétissant, quand elle est arrivée, adorait manger... des crottes, de préférence bien dégoûtantes, mais aussi tout ce qui se fait de plus répugnant dans le domaine des ordures, vieux mouchoirs par terre, restes de nourriture bien moisie, enfin tout ce qui traîne dans les rues, ce qui m'a obligée à développer des réflexes dignes de Jackie Chan pour éviter d'avoir à lui plonger la main au fond du gosier pour lui retirer ces horreurs... De plus, elle adore se rouler dans les crottes. Après de longs mois, elle a finit par laisser tomber et elle se retient quand elle passe à côté d'une crotte ou d'une ordure. Le seul truc qui persiste, c'est quand je suis au ranch, elle se roule dans les crottins dès que j'ai le dos tourné.


Chichina hurlait à la mort du moment où je partais jusqu'au moment où je rentrais. Je la retrouvais donc dans un état de stress pas croyable, pipi en me voyant, et oh surprise, l'état dans lequel je retrouvais mon salon ! Mise à part, donc, les besoins partout dans le salon, les coussins éventrés et vidés dans tout le salon, les paquets de mouchoirs en mille morceaux partout par terre, un fauteuil réduit entièrement en boullie, idem pour les accoudoirs du canapé, enfin bref tout ce qui était à sa portée finissait réduit en miette. J'ai du l'amener en urgence chez le véto car elle a même fait une petite hémorragie intestinale, je n'ai jamais su ce qu'elle avait mangé mais en tout cas c'était bleu et pas digeste. Pourtant, ce n'est pas les jouets qui lui manquent, même si, avec sa mâchoire de piranha, elle a même réussi à me couper en deux un kong [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . Je lui achète donc des jouets pour des chiens de 15 kg (elle en fait 6...), et ils survivent (cordes, baballes dures, os durs... et kong plus grand), toujours à disposition dans un bac à côté de son panier pour ceux qui sont indestructibles et les cordes. Ca a duré environ une année a remplacer tout ce qu'elle a détruit, à ramasser la mousse, le rembourrage des coussins, les morceaux de je ne sais quoi... Et maintenant je peux m'absenter plusieurs heures, tout est en place, à part ses jouets.Elle ne hurle plus du tout en mon absence, ne détruit plus rien. Mais ça ne fut pas simple, c'est le moins qu'on puisse dire !



Enfin, quand j'ai eu ma jolie loulou, elle n'était pas du tout éduquée. Ni assis ni rien d'autre. Et son gros problème, c'est qu'elle était tellement stressée de m'entendre lui parler sans qu'elle comprenne qu'elle se mettait à trembler, qu'elle se collait dans mes jambes sans pouvoir réfléchir calmement à ce que je lui demandais... J'ai du y aller très doucement, très progressivement, et avec beaucoup de récompenses...

Je lui ai donc appris les ordres un à un, en commençant par les plus essentiels (assis, pas bouger). Elle apprend très vite, et comme je lui propose d'apprendre en jouant, elle s'éclate. A présent, elle connaît et obéit à beaucoup d'ordres, et arrive même à associer à des objets dans des ordres plus compliqués; comme cherche ton crocodile ou cherche ta balle, cherche le chien, "cherche c'est quoi ça" pour qu'elle monte la garde, tourne, saute... Elle sait aussi traverser une pièce en marchant sur ses pattes arrières et tourner sur elle même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .

Elle commence le "touche", la marche au pied... Elle fait de magnifiques rappels... La friandise est bien-sûr un précieux allié.





Pour le rappel, ça a été difficile au début, parce les premières fois où je l'ai lâchée, après avoir obtenu des rappels avec une longe, elle se mettait à courir comme une folle autour de moi dès que j'essayais de la rattacher, parfois pendant une bonne dizaine de minutes, ce qui l'amusait beaucoup apparemment, moi un peu moins [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Après un long travail (merci à Corinne de m'avoir converti à l'utilisation de la friandise), elle revient très bien et au grand galop s'il vous plaît, et s'immobilise quand je la rattache. Ouf !


Quel amour de louloute ! Après un aussi long travail, c'est devenu la chienne parfaite, qui me suit en balade à cheval, qui prend le train, la voiture, l'avion sans broncher, sans faire un bruit, parfaitement zen (elle monte aussi sur le cheval avec moi), hyper obéissante, qui sait s'arrêter quand il faut, hyper calme quand on lui demande, toujours prête à jouer et dynamique, pleine de joie, câline comme pas possible, hyper respectueuse, douce avec tous y compris les enfants, elle ne réclame jamais rien, reste tranquillement à sa place quand on est à table, reste tranquille quand on part et quand on rentre... Son petit défaut persistant est que pour elle les oiseaux sont comestibles quand ils sont vivants, et que même si elle arrive à se retenir de chasser quand je le lui demande, je ne suis pas sûre de pouvoir un jour la laisser seule dans la même pièce qu'un oiseau [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chichina en janvier 2011



Ce fut un travail de très longue haleine, c'est encore un travail de tous les jours, j'ai du me remettre en question un millier de fois, me faire violence pour ne pas céder à l'envie de laisser tomber, mais ça vaut tellement le coup ! Que ma vie serait tristement différente si je ne m'étais pas accrochée, à côté de quel bonheur je serais passée ! Le chien parfait n'existe pas de lui-même, il le devient au contact de maîtres qui lui offrent une vie équilibrée et saine, qui mettent de côté leur tendance à l'anthropomorphisme que nous avons tous quelque part, et qui restent à l'écoute des besoins de leur compagnon et pas de leurs propres besoins...

Et surtout, surtout ! Des maîtres qui n'oublient jamais qu'un chien qui a fait des milliers de kilomètres, qui est né dans un endroit complètement différent de celui dans lequel on lui demande de vivre, qui a sans doute fait des mauvaises rencontres (allez demander à un chien né à Saint-Denis de La Réunion de nager dans la mer ! C'est drôle on dirait que c'est pas trop sa tasse de thé dans un premier temps !), humaines ou autres, qui a probablement des comportements qui nous semblent bizarres (Chichina reste bronzer au soleil, elle a peur du vent et le matin je la retrouve souvent perchée sur le haut des coussins du canapé, pour prendre le soleil...), qu'il s'agit de chiens qui n'ont aucune idée de la vie dans un foyer humain... Alors, patience ! Imaginez vous parachutés dans un pays dont vous ne comprenez ni la langue ni les coutumes, et qu'en plus vous êtes traumatisés par une vie dure et violente. Cinq jours ou même cinq semaines ne suffisent pas pour se relaxer...

Un peu de courage, ça en vaut tellement la peine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Je me suis permis d'éditer ce message... Comme notre relation, que je trouvais déjà magnifique, a évolué depuis que j'ai rencontré Corinne ! A présent, nous nous comprenons... Je comprends mieux ces moments où je bloquais, où je ne la comprenais pas... Ces erreurs que je faisais alors que je pensais emprunter le bon chemin...

Nous communiquons... Chichina est toujours joyeuse lorsqu'on lui propose quelque chose, la méthode éthologique a transformé notre relation, et aujourd'hui, je sais qu'elle est vraiment heureuse à mes côtés... Elle sait que je suis attentive à elle, et nos moments de communication silencieuse me font toujours sourire... A présent, elle ne parle plus dans le vide, nous communiquons l'une et l'autre et, si je ne comprends pas encore toujours tout (le cerveau humain met décidemment bien du temps à se mettre en route...!), cela n'a plus rien à voir avec l'époque où j'ai écrit ce message... En relisant ce post, je me suis rendue compte à quel point je pouvais me tromper en croyant bien faire... Tout ça parce que, comme beaucoup d'entre nous, "j'ai lu des livres et des articles qui disaient..."... qui disaient surtout des âneries qui m'ont par moment coûté la confiance de ma chienne. Mais il n'est jamais trop tard pour changer... Et les chiens ont cette capacité merveilleuse de pouvoir nous accorder de nouveau leur confiance malgré nos erreurs, et de nous offrir, quoiqu'il arrive, leur amour, leur patience, leur générosité, et leur envie de nous faire plaisir.

Chichina est une merveille d'intelligence, elle adore se creuser la tête pour trouver une solution, elle fait avec joie tout ce que je lui propose et elle a une telle imagination !

Petite princesse, petite fée des îles, qui, encore et toujours, à chaque jour qui passe, m'en apprend un peu plus sur elle et les autres chiens.



Chichina en avril 2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour à tous!

Je ne vais pas vous parler de l'arrivée de Chipie dans notre foyer car cela ne fait que 2 semaines et je pense que nous avons encore du travail à faire ensemble, bien qu'elle ai déjà bien évolué. Je vais encore attendre un peu.

Je tiens surtout à parler du choix que nous avons fait, et pourquoi un chien adulte et en association.

Depuis toute petite j'ai toujours voulu avoir un chien. J'ai grandi avec divers animaux: chats, NAC mais pas de chien, mes parents s'y opposant farouchement.
Mon ami, en revanche, à déjà eu un chien et ses grands parents, chez qui il a plus ou moins grandi, en ont toujours eu un.
Un jour, cela faisait plusieurs mois déjà que nous avions notre chez nous, nous nous sommes baladés dans une animalerie bien connue. Et là, nous sommes tombés sur d'adorables chiots, qui me faisaient mal au coeur à les voir comme ça, derrière une vitre, à voir passer des gens, à entendre des enfants à taper sur les vitres... Je me sentais mal. Mais le déclic à eu lieu.

Après avoir bien réfléchi au bien être du chien (place, ballade, soins, nourritures) mais aussi à nos finances, car rappelons le, certes un animal n'a pas de prix mais si nous n'avons pas les moyens de faire face aux "à côtés" (vétérinaires; objets cassés, accessoires pour chiens) cela risque de remettre en cause le bien être de l'animal, mais aussi celui de l'adoptant.
Par la suite, nous nous sommes posés la question de savoir si nous prendrions l'animal dans une animalerie, un élevage ou un refuge/association. Le choix ne fut pas bien long. Le refuge/association nous semblait important. En effet, donner une 2ème chance à un animal qui n'avait pas eu un début de vie facile était essentiel pour nous.

Maintenant que prendre? Un chiot ou un chien adulte? Vu notre mode de vie et nos habitudes, un chiot aurait été triste. En effet, travaillant toute la journée, nous n'aurions pas pu donner toute l'attention qu'un chiot mérite. De plus, étant mon premier chien et mon ami n'ayant plus l'habitude, nous nous sommes penchés pour un chien adulte.

C'est ainsi que j'ai commencé les recherches sur internet pour tomber sur les annonces de l'association. Nous avons d'abord craqué pour Gabri, qui était réservé à l'époque, puis sur notre Chipounette (les surnoms arrivent très vite).

La visite chez la FA nous confirma notre choix: Chipie était faite pour nous et, nous l'espérions, nous étions faits pour Chipie.

Déjà 2 semaines et que du bonheur! Nous la découvrons un peu plus chaque jours!


Si mon témoignage peut aider dans les étapes du choix d'un animal, alors je serai contente d'avoir contribué, un peu, aux choix d'une famille.

C'est avant tout un travail de réflexions et d'analyse avant de prendre un animal. Il ne faut surtout pas hésiter à faire appel à un éducateur ou toute autre personne spécialiste du monde canin en cas de difficultés car, rappelons le, ni les êtres humains, ni les chiens, ne sont parfaits.

Bonne journée à tous!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cela fait 1an et quinze jours que nous avons adopté Artémiza,jolie chienne douce ,toujours d'humeur égale,la joie de vivre et d'une grande gentillesse.Voici son histoire:
Pour des raisons familiales mon mari mon fils et moi même nous nous sommes rendus plusieurs fois en Roumanie,très beau pays et très accueillant MAIS le gros problème pour nous qui aimons et considérons les animaux c'est la présence systématique de chiens errants seuls ou en groupe abandonnés à leur triste sort dans toutes les villes de province traversés.

En revenant en France nous avons fait des recherche sur le net et c'est comme cela que nous avons découvert l'arche.
En découvrant le combat de Lénuta nous avons décidé de parrainer un de ses protégés .
n'étant pas une habitée des forums j'ai téléphoné au siège de l'arche et mamounette m'a gentiment indiqué qu’un nouveau post venait de se créer celui d'Artémiza avec une patte avant qui ne pouvait plus se poser au sol et qu'elle n'avait pas de marraine.
En découvrant la première photo de son post je me souviens d'avoir eu les larmes aux yeux:Assise sur le toit d'une vieille niche elle prenait la pose en pleine hiver.Nous avons bien sur décider de la parrainer.
Sachant que nous retournions en Roumanie pendant l'été 2011 nous avions convenu de faire un détour par le refuge pour rencontrer et aider Lénuta et aussi pour faire la connaissance d'artémiza.

Grâce à l'aide précieuse de Raluca/Tibert(sur le forum) un chauffeur nous a amener au refuge puis ramener vers Bucarest car le refuge étant en pleine campagne impossible de s'y rendre seul.
Jamais nous n'oublierons l'accueil,la gentillesse,le dynamisme et l'amour sans condition que Lénuta porte à tous ses protégés ainsi que la joie des loulous en liberté(et aussi ceux des box)tellement heureux d'avoir de la visite !
La rencontre avec Artémiza fut très forte aussi,toute contente,elle nous présenta son ventre pour avoir des papouilles.

En ayant traversé la Roumanie et observé tous ces pauvres chiens errants qui espèrent pour la plupart trouver leurmaître,
impossible pour nous de faire un choix,l'évidence pour nous était d'adopter Artémiza.
Nous pensions aussi que ses chances d'adoption étaient quasi nulles car la maladie de carré est une maladie qui fait peur à cause des atteintes neurologique possible.(mon véto m'a rassuré en m'expliquant qu'en général les séquelles arrivent de suite après la maladie et pas à retardement)

Dans les premières semaines, il était très difficile de la faire rentrer à la maison,elle ne se sentait à l'aise que dans le jardin,passer une porte lui était très difficile,le harnais et la laisse complétement inconnu pour elle.
Toutes rencontres avec ses congénères la terrifiait(aujourd'hui cela va beaucoup mieux,elle accepte les bisous des petits chiens mais ne se laisse pas encore aller au jeux avec eux)par contre elle a toujours était super à l'aise avec tous les humains.
Sa grande passion reste les chats,elle adore courir derrière eux pour jouer,elle n'est absolument pas agressive.
Cet été un jeune oiseau c'est perdu dans notre salle à manger, elle a beaucoup japper devant lui mais ne la pas touché,mon mari est arrivé quelques minutes après et nous avons aidé l'oiseau à reprendre son envol.
Artémiza a compris assez rapidement que Diva était le chat de la maison mais bon au moment des repas elle aime bien la faire remonter à l'étage.Elles arrivent en ce moment à partager la même pièce mais toujours sous notre surveillance.
Avec Artémiza vu son passé (elle a vécu près d'un an dans la rue et presque autant enfermée dans son box)on s'attendait à une adaptation plus difficile,elle nous a étonné par ses grandes facultés d'adaptation,toujours très propre ses besoins toujours dehors sur l'herbe,elle sait rester seule ne détruit rien,par contre elle a besoin de moment de solitude,ce que nous lui accordons volontiers.
Ce que nous adorons aussi c'est les fêtes qu’elle nous réserve une fois la voiture garée au garage.Elle courre ventre à terre dans son jardin en faisant des galipettes,nous en rions jusqu'au larmes.
Voila Artémiza ce n'est que du bonheur et nous l'aimons tellement fort que je ne trouve plus les mots.....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonjour à tous
Quatre mois que nous avons Négrutza. Les premières hésitations sont vite passées, c'est vrai qu'avoir déjà un chien ça aide.
Quand je lis les commentaires des forums, je me rends compte que finalement, les chiens de Lénuta ont tous les mêmes
réactions. Je ne peux pas faire un pas sans que Négrutza me passe vite devant, se couche sur le dos et me présente son
ventre pour avoir des caresses. Elle me fait des léchouilles tout le temps qui veulent dire, j'en suis sûre, comme je te remercie.
Elle nous " parle ", le problème c'est qu'elle s'exprime en roumain et nous ne comprenons pas ce qu'elle veut nous dire.
Elle sait, que mettre le harnais, çà veut dire promenade et un jour, où je m'attardais, elle m'a râlé après parce que je la faisais
attendre devant la porte. Elle est exclusive et ne veut pas que nous caressions d'autres chiens au cours de nos sorties.
Par contre, elle s'assure toujours que sa famille la suit, au complet.
Je lui ai offert un bel oreiller rouge pour mettre dans sa corbeille et, qu'elle n'a pas été notre surprise un jour, de voir qu'elle s'était
accaparée l'oreiller d'un lit et se l'était installé dans le sien. Elle est très coquine et même espiègle.
Notre résidence étant clôturée, quand nous sommes sûrs d'être seuls, nous lui permettons de s'ébattre sans laisse.
Nous avons découvert que nous avions une springteuse, elle court à vive allure, saute les murets, Bambuck, que nous avons
comme voisin peut craindre pour son record du monde sur 100 m. Pour une chienne de 6 ans, je vous assure qu'elle prouve
qu'elle est en pleine forme.
Nous nous apercevons bien, que tous ces chiens, une fois sortis du refuge, sont métamorphosés quand ils trouvent la liberté et la
chaleur d'un foyer.
J'aime à regarder toutes vos photos qui montrent leur transformation dans leur famille adoptante ou d'accueil. Quelque soit le
chien, ils sont tous beaux et méritent tous de trouver le bonheur.
Lénuta est merveilleuse, ne se pose pas de question, agit, c'est pour ça que nous l'aimons me dit Négrou qui ajoute
Sofivong, je vous remercie pour votre engagement et vous resterez toujours ma marraine pour avoir posé la première, les yeux
sur moi.
Je fais plein de bisous à Mamounette et toute son équipe si dévouées qui forment une chaîne en or avec pour pendentif un
coeur si gros pour notre cause chiens de Roumanie ou d'ailleurs.  Gisèle 94 et Négrutza

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je repostes un petit quelque chose pour Vicky...

Avant d'adopter ma petite roumaine, j'étais comme beaucoup d'adoptants...
Incertaine, hésitante, peur des difficultés " comment le chien arrive? Sera t-il en bonne santé? M'aimerait-il?", peur de ne pas réussir, de ne pas lui offrir ce qu'il aimerait et j'en passes...

Voila maintenant bientôt 2 ans en décembre que Vicky partages ma vie, et je peux vous dire que tout cela s'est évaporée.

On est unies, c'est comme une évidence elle et moi... on s'est bien trouvées, on se comprend, on s'aime...

Elle s'adapte à tout, fais face même si cela lui fait peur... et moi ej suis la pour l'aider, l'accompagner...


Je ne regretterai jamais de l'avoir adoptée. Elle m'apporte énormement, et je penses -sans me jeter des fleurs- que je la rends heureuse également!

Alors oui, elle est vieille, malade "traitement pour la demence sénile", pas forcément le physique qui plait, grognasse... mais c'est MA KiKI, et c'est ce qui l'a rend unique.



Alors un mot pour les futurs adoptants...

N'ayez pas peur. Votre chien vous aimera. Car il n'a connu que la misère et la violence dans son pays... Car il n'avait pas de maître "à lui"...
Si il y a des difficultés, vous les affronterez ensemble. L'Association sera la aussi pour vous aider.
Nos petits roumains se font une place immense dans votre coeur,
c'est une évidence  coeur 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bon je vais vous raconter l'arrivée de Maroo. J'ai perdu ma chienne huski en l'espace de 3 semaines d'un cancer, je n'arrêtais pas de pleurer, le matin, en voiture, le soir enfin bref je n'aurai jamais pensé que cette perte serait si dur. Pour me guérir j'ai donc décidé de prendre un autre chien, j'ai cherché sur internet et je suis tombée sur une boule de poils qui était en Roumanie et qui selon l'annonce "ne passerai pas l'hiver", trop mignonne, OK, j'adopte.
J'ai donc contacté Diane, j'ai su à ce moment là que la puce n'était déjà plus en Roumanie mais qu'il faudrait que j'aille la chercher à Briennon, c'est quoi ça Briennon, c'est où Briennon, jamais entendu parler, vite mappy, surprise Briennon c'est dans la Loire, beaucoup plus loin que Roissy pour quelqu'un qui habite dans le 91.
Tout d'abord remplir la demande de pré-adoption avec pleins de questions "bizarres", je suis sympa moi, je vais pas la martyrisée la puce, oh là  là, j'arrive au bout du questionnaire, pourvu que j'ai répondu correctement, je relis, cela me semble correct, j'attends la réponse.
C'est bon je suis acceptée comme adoptante, on prend la voiture qui semble être la plus capable de faire le trajet, on démarre à 13h et grâce au GPS qui nous fait passer par plein de petites routes où l'on prie pour ne pas croiser un troupeau de vache ou un tracteur, d'ailleurs avec le tracteur pas possible, il faudra qu'il y en ai un qui cède le passage  et je vous laisse deviner lequel ...  Bref vers 20h nous arrivons à Briennon. Briennon la nuit, ses illuminations, sa vie nocturne, etc ..... on est perdues (moi et ma fille). Coup de fil a Mamylou, vite un rendez-vous sur un rond point et hop nous voilà arrivées.
Le portail s'ouvre Diane nous accueille avec un, deux, trois, quatre chiens peut-être plus, il fait nuit, je n'arrive pas à les compter mais ils sont tous sympas, j'ai dû mal à repérer Maroo dans la meute, un petit café (excellent café de Mamylou), remplissage de papier et il faut repartir, au moment du départ j'ai une hésitation et je manque de me tromper de chien, heureusement Diane tenait Maroo en laisse, donc pas d'erreur c'est bien elle, on la monte dans la voiture, équipée selon les instructions de bâches plastique car Melle Maroo ne supporte pas les transports en voiture, une petite photo pour mettre sur le site de l'association (il va falloir que je me mette sérieusement au régime).
Nous voilà reparties en sens inverse, Maroo est calme, à vrai dire elle ne fait que vomir, on s'arrête pour prendre de l'essence, on en profite pour nettoyer Melle et lui changer la couverture, elle nage dans la bave, la première couverture est innondée. Vers une heure du matin on arrive à la maison, déchargement de l'animal qui disparaît, c'est pas vrai cà ...., à peine arrivées et voilà qu'elle s'est échappée, vite on fouille la voiture, le garage, le jardin, la maison .... Melle Maroo pleine de bave est installée sur mon lit, ça commence bien ... mais on ne l'a pas perdue c'est le principal.
Cela fait bientôt neuf mois que la Miss est à la maison, jamais eu de problème, toujours sage, peut-être trop, toujours propre sauf le premier jour, toujours malade en voiture, mais voilà c'est ma puce à moi, je lui pardonne tout, même le fait que je ne pourrai pas réaliser mon rêve de future retraitée : découvrir la France en voiture avec mon chien.
Sa place c'est le canapé malgré l'achat de corbeille et coussins divers, c'est le canapé et rien que le canapé. Elle commence a accepter de sortir dans le jardin faire de temps en temps une bronzette, le soir, sur le fameux canapé je discute avec elle, j'ai l'impression qu'elle m'écoute, qu'elle me comprend, on se fait des câlins, on est bien, je deviens complètement gâteuse. Quand je vois les photos de Maroo en Roumanie au refuge de Lenuta, et que maintenant elle est là, prés de moi, j'ai les larmes aux yeux, j'adore cette puce mais je pense que vous l'avez compris.
Faute de pouvoir réaliser mon rêve de voyage en voiture avec Maroo, je luis ai trouvée une copine Louna mais ça c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://archeternite.forumactif.org/forum.htm
mamounette
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52768
Age : 64
Localisation : Noisy-le-Grand 93160

MessageSujet: Re: MEMOIRE DES ADOPTIONS - PARLEZ NOUS DE L'ARRIVEE DE VOTRE LOULOU CHEZ VOUS   Lun 19 Nov 2018 - 14:14

Racontez-nous votre histoire avec votre loulou




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Notre site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://archeternite.forumactif.org/forum.htm
 
MEMOIRE DES ADOPTIONS - PARLEZ NOUS DE L'ARRIVEE DE VOTRE LOULOU CHEZ VOUS
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arche d'Eternité :: FAITES CONNAISSANCE AVEC L'ARCHE D'ETRNITE :: A LIRE AVANT D'ADOPTER UN ANIMAL-
Sauter vers: